Peter Dale Scott et Maxime Chaix

Peter Dale Scott (à droite sur la photo) et moi-même, à Fiesole (Italie), en septembre 2013

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Souhaitant diffuser au plus grand nombre mes réflexions sur ce que je pense être les principaux enjeux actuels, et désireux de populariser dans les pays francophones ce que mon ami et mentor intellectuel Peter Dale Scott appelle la Politique profonde, j’ai décidé de créer mon propre site – que j’anime bénévolement.

 

Pour l’essentiel, il sera centré sur mes écrits et sur les travaux de cet auteur, dont je suis le principal « messager » francophone, étant son traducteur et conseiller éditorial. Depuis 2011, ses livres La Route vers le nouveau désordre mondial et La Machine de guerre américaine sont lus, appréciés et recommandés dans les milieux de la défense, de la diplomatie et du renseignement français. Plus récemment, son dernier livre – intitulé L’État profond américain et publié en mai 2015 aux Éditions Demi-Lune –, a été recensé positivement dans Paris Match, puis dans le numéro 100 de la Revue Internationale et Stratégique de l’IRIS. Je ne peux que vous conseiller vivement la lecture de ces ouvrages !

 

Plus généralement, ce site est l’un des fruits murement réfléchis d’une révolte intellectuelle qui s’est imposée à moi en 2002, lorsque j’ai pris conscience que le Vieux de la Montagne et ses Assassins n’étaient peut-être pas les seuls et uniques responsables du casus belli ayant précipité le monde vers ce qui ressemble tragiquement aux prémisses d’une Quatrième Guerre mondiale. Depuis, cette conviction dérangeante est devenue une réalité avérée, démontrant à elle-seule que la vérité peut et doit prévaloir – au nom de la paix, de la justice et de la stabilité.

 

Je suis donc tout particulièrement impliqué dans la dénonciation de la mal-nommée « guerre contre la terreur », que Peter Dale Scott a appelée la guerre « contre » le terrorisme. En effet, cette campagne militaire globale a engendré au minimum 1,3 millions de morts en Irak, en Afghanistan et au Pakistan depuis qu’elle a été lancée par l’administration Bush en 2001. Par ailleurs, elle a été menée sous l’égide des États-Unis avec la coopération de l’Arabie saoudite, du Qatar et du Pakistan. Or, comme l’a souligné Peter Dale Scott dans L’État profond américain, « les élites de ces trois pays ont été les principaux soutiens financiers et politiques des réseaux jihadistes que les États-Unis sont censés avoir combattus jusqu’à présent. Dans le même temps, les plus farouches opposants à ces terroristes sunnites – les gouvernements d’Irak, de Libye, de Syrie et d’Iran – ont été renversés (Irak et Libye), déstabilisés avec l’appui des États-Unis et de la France (Syrie) ou sanctionnés et menacés en tant qu’éléments de l’“Axe du Mal” (Iran). » Dans ce contexte, il m’est impossible de rester passif et d’accepter cet état de fait. C’est pourquoi j’ai décidé de lancer Maxime Chaix.info, en espérant vous apporter des informations aussi diverses que précieuses et méconnues.

 

Dans le développement de ce site, anticonformisme, honnêteté intellectuelle et athéisme politique sont et resteront mes maîtres-mots, en espérant contribuer à l’enrichissement collectif par le savoir – donc à l’émancipation par la connaissance, l’échange et la libre-pensée, affranchie de toute idéologie ou inféodation politique.

 

Enfin, j’espère que mon site vous sera utile et informatif, puisqu’il est de plus en plus difficile de penser « en dehors des schémas concoctés pour nous par des médias de masse eux-mêmes bien souvent manipulés » – pour reprendre les termes du général d’armée aérienne (2S) Bernard Norlain, commentant La Machine de guerre américaine de Peter Dale Scott.

 

Enthousiaste à l’idée de partager lectures, culture et réflexions avec vous, je vous remercie d’avance de diffuser ce site au plus grand nombre s’il vous semble pertinent et intéressant.

 

Informativement votre,

 

Maxime Chaix

 

(Retour à la page d’accueil)

 

Laisser un commentaire